Opticiens & Tiers-Payant : quelques chiffres

Pour les opticiens, 25 % des demandes de prises en charge nécessitent une relance auprès des mutuelles complémentaires. Une fois la prise en charge accordée, 15 % d’entre-elles devront faire l’objet d’une nouvelle relance lors du règlement.

90 % des opticiens effe????????????ctuent le lettrage manuel de chaque dossier de Tiers-Payant.

Ils estiment le temps consacré à la gestion du Tiers-Payant à 6 h par semaine.

Mais ne pas pratiquer le Tiers-Payant leur ferait perdre 6 clients par mois, pour un manque à gagner de 16 % du CA annuel.

Source : Etude de la Centrale des Opticiens (CDO) – 2009 Gallileo Business Consulting.

Pharmacies & Tiers-Payant : quelques chiffres

Les études les plus sérieuses montrent que les anomalies, tous motifs confondus, avant tout traitement, représentent entre 2 et 3 % des dossiers Tiers-Payant. Pour un volume financier équivalant à 2.5 % du CA annuel.

Une gestion rigoureuse permettra, en général, d’atteindre un niveau incompressible d’impayés inférieur à 1 %.

En moyenne le temps consacré au Tiers-Payant est estimé à 20 h par semaine.